Alix Boillot


Menu Contact / À propos /

Alice | Recherches

Recherches, écriture, maquette, accessoires, costumes et projets annexes à mon diplôme en scénographie (Ensad 2015)

Un immense merci à : Pascal Autissier, Francine Barancourt, Nevil Bernard, France Beuque, Nicolas Bieganski, Romain Blanc-Tailleur, Antoine Bourdeau, Elise Capdenat, Stéphane Degoutin, Benjamin Delmotte, Pierre-Yves Dougnac, Pauline Dragon, Mylène Escande, Serge Foultier, Sébastien Gadenne, Jérôme Gensollen, Tom Huet, Louise Joseph-Alexandre, Thomas Guillemet, Julien Lacroix, Pascal Lagautrière, Brice Leboucq, Thomas Lelouch, Jean-François Losson, Jean-Hugues Manoury, Domitille Martin, Jérôme Martin, Manon Martin, Victor Melchy, Claude Nessi, Caty Olive, Denis Pegaz-Blanc, Jean-Pierre Peyrache, Catherine Podsadny, Antoine Presles, Raymond Sarti, Bernard Skira, Aurèle Spoutil, Paul Sztulman, Emmanuelle Thierry, Annabel Vergne, Quentin Vuong.


Écriture :

L'adaptation du texte a commencé par le "on dirait que" de l'enfant. "On dirait que j'étais Alice, on dirait que j'étais dans la forêt, soudain, un lapin passe en courant."
Face à un texte qui appelle en chacun une multitude de références, n'importe quelle surface devient la table, la clef ou le lapin blanc, dès lors qu’elle est nommée comme tel. Et devant l'espace de représentation soumis à des règles précises, le spectateur pourra choisir de tenir pour vraies les conventions proposées.











Espace :

La scénographie est composée de trois espaces imbriqués, qui interragissent entre eux. Il s'agit en fait du même espace, le plateau vidéo, présent trois fois : il est le lieu de la projection du film, il est le lieu où le film projeté a été tourné, et une maquette du plateau vidéo est activée lors de la projection.













Lors de la représentation, quand Alice entre dans le jardin, la maquette est filmée et incrustée en direct au-dessus du film tourné en amont (là où le comédien se trouve). Dans l'image ci-dessous, la grosse mire appartient à l'espace filmé en amont, les quatre petites appartiennent à la maquette incrustée en direct.









Maquette :













Accessoires :

La taille d’Alice est déterminée par la bouteille qu’elle tient dans sa main : lorsqu’Alice est minuscule, la bouteille est énorme, quand Alice grandit, la bouteille rétrécit jusqu’à devenir une mignonnette. Une série de 16 mignonnettes a été extraite de ce projet ➔ Souvenirs d'Alice.









Costumes :

Manon Martin, étudiante en design vêtement à l'Ensad a réalisé les costumes, avec l'aide de Francine Barancourt et Pauline Dragon. Après avoir définit les formes et les matières, nous avons teint du tissus pour obtenir le même bleu que celui du plateau vidéo.





















Musique :

Elle a été composée par Aurèle Spoutil, saxophoniste. Quatre autres musiciens nous ont rejoint : Romain Blanc-Tailleur au trombone, Antoine Bourdeau à la trompette, Tom Huet au marching trombone et Louise Joseph-Alexandre à la contrebasse.











Affiche, invitation et carte de visite sérigraphiées :

sérigraphie à l'encre transparente sur papier mat.